Victoria et Paul à la fenêtre

Victoria est une jeune femme libérée. Sensuelle, pulpeuse, elle aime le plaisir sexuel. Surtout, depuis qu’elle a rencontré Paul, un jeune homme d’affaires talentueux et sûr de lui, qui lui a fait découvrir beaucoup de choses. Victoria n’avait jamais vécu d’ébats sexuels aussi jouissifs et pimentés.

Seulement, Paul part souvent en déplacements professionnels. Seule, son désir est inassouvi, elle se caresse mais les mains de son homme, ses baisers, ses coups de reins lui manquent terriblement. Elle prend son mal en patience et fantasme chaque nuit les ébats de leurs retrouvailles.

Le retour de Paul est prévu pour ce soir. Elle souhaite se faire belle, elle doit être attirante et terriblement sensuelle pour le retrouver. Elle pioche dans son armoire un corset à lacets, un string et des porte-jarretelles noirs. Par dessus, elle enfile une petite robe noire légèrement transparente. Paul ne pourra pas rester indifférent à sa belle bien longtemps. Elle n’oublie pas de
ramener ses cheveux dans un chignon un peu sauvage, avec ses quelques mèches qui tombent sensuellement dans sa nuque.

18h. Son téléphone vibre. C’est Paul qui la prévient qu’il est sur le chemin du retour. 18h15. Paul lui renvoie un message lui disant qu’il est bloqué dans les bouchons. Elle doit encore être patiente.

images (1)

Elle s’approche de la fenêtre et repousse doucement les rideaux pour guetter la voiture de son homme. Mais son regard est soudainement attiré vers l’immeuble d’en face. A la fenêtre du troisième étage, elle aperçoit un couple. La femme est dos au mur, l’homme est collé comme elle et caresse sa cuisse puis remonte vers ses fesses.

Victoria sent l’excitation la gagner, elle n’a jamais vu réellement de couples faire l’amour. Une sensation de chaleur l’envahit, les battements de son cœur s’accélèrent, … L’homme prend sa femme par la taille et la soulève, celle-ci enlace ses jambes autour de lui. L’homme est torse nu, l’effort fait bander ses muscles ce qui lui donne une silhouette tellement virile et attirante.

La respiration de Victoria devient saccadée, elle se caresse la poitrine d’une main et l’intérieur des cuisses de l’autre main. Elle remonte jusqu’à sa culotte pour glisser un doigt sur sa vulve déjà humide. Les baisers et les caresses du couple sont de plus en plus érotiques. La femme desserre brusquement ses jambes, repousse son homme pour se dégager et le plaque à son tour dos au mur. Elle caresse avec insistance son entrejambe. Victoria imagine la chaleur du corps à corps et le sexe dur de l’homme. La femme s’accroupie doucement en regardant droit dans les yeux son partenaire pour profiter de la monter de son désir quand elle déboutonne sa braguette et s’empare de son sexe bandant.

Victoria continue à se caresser devant cette scène tellement charnelle, elle sent ses seins et ses tétons légèrement durcir de plaisir. Elle voit la femme commencer à lécher le sexe de son homme, puis elle le prend entièrement dans sa bouche et réalise des petits va-et-vient tout d’abord lents puis accélère le rythme. Victoria se dit que cette femme est comme elle, une gourmande qui aime goûter le sexe des hommes et déguster les quelques gouttes d’une érection prometteuse.

L’homme se dégage de la bouche de sa femme, il ne veut pas jouir dès maintenant. Il la conduit vers le canapé, elle se retrouve à quatre pattes, les fesses présentées à son partenaire. Il commence à lécher son anus tout en malaxant avidement ses fesses rebondies. Le visage de la femme exprime à la fois la surprise et le plaisir. Victoria devine que cette jolie blonde ne connaît pas le plaisir anal, elle est d’autant plus excitée par le voyeurisme de ce moment d’apprentissage sexuel. L’homme dilate avec ses doigts l’anus de la femme puis s’immisce dans son intimité avec délicatesse tout en accentuant petit à petit les pénétrations.

Pleine de désir, Victoria est captivée par la scène. Son homme vient d’arriver, elle ne l’a pas entendue. Il est rentré dans l’appartement à pas de velours, pour surprendre sa belle. Il ne pensait pas la voir près de la fenêtre en train de se donner du plaisir. Il reste dans l’obscurité, écoute ses gémissements et la contemple tout en sentant son sexe gonfler. Il décide de s’approcher d’elle, elle sursaute de peur. Il la plaque contre lui et plonge impatiemment sa main dans sa culotte pour atteindre son clitoris. Le couple regarde de concert la scène qui se déroule sous leurs yeux.

L’homme présente son sexe devant le petit orifice de sa femme. Malgré cette première fois, celui-ci est tellement dilaté et lubrifié que le sexe du beau brun y glisse aisément. La femme semble explosée de plaisir. L’homme maintient ses mains sur ses fesses généreuses pour les maintenir écarter et jouir du spectacle de voir son sexe la pénétrer.

Paul ne tient plus, il caresse à son tour l’anus de sa femme. Il sait qu’elle aime plus que tout le plaisir anal. Elle est tellement excitée qu’elle est déjà bien dilatée. Il sort donc son sexe et arrache virilement le string de sa belle pour la pénétrer sauvagement. Victoria aime la domination de son homme. Elle se contracte et son anus se resserre autour du sexe de Paul qui bande encore plus dur.

Dans l’appartement d’en face, la femme bouillonne d’ardeur, un plaisir intense et foudroyant envahi tout son être. Paul et Victoria perçoivent ses soubresauts de plaisir incontrôlables. L’homme, ayant amené sa femme vers l’orgasme, poursuit ses coups de reins pour rapidement atteindre à son tour la jouissance.

Paul et Victoria continue leur ébat effréné. Paul se retire pour lécher goulument le sexe de Victoria. Son clitoris est en feu tellement l’excitation est forte, elle jouie dans un vague de chaleur immense qui électrise son corps entier. Paul pénètre de nouveau son anus qui s’offre béatement à lui. Il empoigne les cheveux de sa belle, pleine de désir. Victoria est face au mur, les mains de Paul sur ses poignets. Il l’a possède fiévreusement, le couple est en transe. Leurs respirations s’accélèrent, les gouttelettes de sueur perlent dans leur dos, puis leurs corps se contractent pour s’unir dans un orgasme simultané. Victoria sent le liquide chaud de son amant couler dans son intimité, elle soupire de plénitude et du bien être de son désir assouvi.

Ecrit par Priscilla

Rating: 4.3. From 4 votes.
Please wait...

Laisser un commentaire