Un soir, au théâtre

Comme d’habitude, j’arrive toujours en retard au théâtre, la pièce a déjà commencé et je marche sur quelques pieds… Je ne suis pas très doué … Je me laisse glisser dans le siège, un peu triste d’être au dernier rang tout en haut du balcon. Il y a des soirs comme ça où tout commence mal.

Mais, une douce odeur de parfum se dégage. J’aperçois dans la pénombre la silhouette d’une jeune femme. Je profite que la lumière de la scène se fasse plus forte pour découvrir son visage. Il est beau.

Je me laisse aller par l’histoire de la pièce quand je me rends compte que nos genoux se touchent. Je ramène ma jambe vers moi, j’ai dû empiéter sur son espace vital.

De nouveau, je sens son genou qui touche ma jambe. Cette fois je me dis que ma voisine abuse. Je la regarde, elle a les yeux fermés et j’aperçois sa main disparaitre entre ses jambes, sa jupe légèrement levée qui dévoile ses cuisses.

Je sens des frissons remonter du bas de mon dos jusqu’en haut de ma nuque et mon sexe se durcir dans mon pantalon. Je change doucement de position pour être un peu plus à l’aise. Mes yeux s’habituent à l’obscurité et je perçois sa main faire des allers-retours entre ses cuisses. J’entends sa voix, douce et légère parmi ce brouhaha : « Cela vous excite ? »

On devine mon sexe tendu se dessiner à travers mon pantalon. Du bout des doigts elle suit la courbure de celui-ci. « Il faudrait le mettre à l’aise, le pauvre il souffre, on va lui rendre la liberté » me dit-elle. Elle déboutonne mon pantalon et y pénètre ses doigts. Je les sens frais sur mon sexe qui se libère doucement de mon pantalon.

Elle le masse, un peu en haut, un peu en bas, puis le saisit par la circonférence. Elle le sort complètement, je sens son regard, puis le masse complètement. Son autre main est restée sur son sexe. Elle me masturbe doucement, prend son temps, fait de petits gestes pour aller de bas en haut, le sert un peu plus fort avec des gestes doux, lents et réguliers.

Je déboutonne son chemisier et découvre l’un de ses tétons, rond au sommet d’une poitrine qui semble ferme. Il est doux et dur. De mon doigt, j’en fais le tour, le pince délicatement, mouille mes doigts puis le masse.

Ses mouvements se sont accélérés mais restent doux, mes jambes bougent, mes fesses se serrent, mes yeux se ferment, une boule de chaleur se forme au creux de mon ventre. Mon sexe fait quelques mouvements, des spasmes. Puis il s’en dégage comme un volcan, un liquide chaud qui glisse sur ses mains. Elle accélère pour en sortir tout le jus.

Mes yeux restent fermés pour en apprécier le moindre moment, ma tête bascule en arrière. Je sens sa langue glisser du haut de mon sexe en bas. Elle me donne des frissons, elle suit et goûte mon jus. Ses cheveux sur ma peau, elle place mon sexe dans sa bouche.

Il y a des soirs ou tout finit bien……..

Ecrit par Natacha M.

Please wait...

Laisser un commentaire