Un rapport virtuel … très charnel !

Victoria et Paul partagent un profil Facebook sur lequel ils parlent d’érotisme. Ils aiment partager leurs fantasmes sexuels avec leurs contacts et ainsi attiser leur désir l’un envers l’autre.

Alors qu’il est retenu au travail pour une réunion tardive, Victoria adresse à son homme un message qu’elle publie sur le mur du site :
« Mon amour, je t’attends … En nuisette de dentelle … une main dans ma petite culotte … je laisse défiler les secondes, les minutes, … et fais monter le plaisir … petit à petit … Arriveras tu à temps ? Pour m’amener vers la jouissance ultime … »

A la suite de ce message, un jeune homme contacte par Messenger la belle blonde. Il sait qu’elle est seule et il cherche à lui donner virtuellement du plaisir. Ils ont rapidement des échanges assez torrides, elle est très excitée. Elle suit ses instructions à la lettre … même si parfois elle se rebelle un peu pour le provoquer.

Elle reçoit un sms de Paul disant qu’il ne va pas tarder à arriver. Elle stoppe alors cette discussion torride et efface l’historique de la conversation. Elle entend des pas dans l’escalier, son homme la voit toute émoustillée. Il comprend tout de suite ce qui s’est passé mais ne dit rien.

Le lendemain matin, le jeune homme se reconnecte et commence une discussion :

– Bonjour, tu m’as abandonné hier soir

Mais, contre toute attente, ce n’est pas Victoria qui répond :

– C’était ma femme. Elle sera là ce soir.
– Oh désolé. J’espère ne pas vous avoir contrarié ou fait une gaffe.
– Pas du tout, répond Paul
– Elle vous raconte tout ?, questionne le jeune homme
– Non. Mais j’ai compris hier soir quand je suis rentré ce qui s’est passé. Et ça ne me dérange pas du tout.
– Ok, désolé pour le dérangement. Bon après-midi.
– Merci vous aussi

Dans la soirée, le jeune homme retente sa chance espérant pouvoir rediscuter avec Victoria.

– C’est toujours monsieur ?
– Non madame, répond Victoria après avoir lu les échanges entre le jeune homme et Paul
– Tu m’as abandonnée hier soir…
– Et oui désolée, répond Victoria, mais Paul arrivait donc j’ai coupé brusquement la conversation
– Monsieur a apprécié de te trouver dans l’état dans lequel je t’avais mise ?
– Non ? Il n’en a pas profité ?, insiste le jeune homme
Mais Victoria ne lui répond pas.

sexe vituel

Le lendemain, Victoria ne travaille pas. Alors, en fin d’après-midi, elle se connecte pour mettre à jour sa page Facebook. Elle se rend compte qu’une discussion sur Messenger est en cours entre Paul et le jeune homme suite à une question postée par ce dernier.

– Votre compagnon va encore passer une bonne soirée ?, questionne le jeune homme
– Oui ! Encore un rendez-vous et je rentre voir ma belle. Elle m’attend et je trépigne d’impatience de la retrouver. En attendant, vous pouvez la mettre dans tous ses états, vous avez ma permission !
– Mais je ne connais pas son profil Facebook, répond le jeune homme
– Vous avez su l’exciter l’autre soir alors recommencer.
– Je sais je fais ça parfois
– Elle a un profil Facebook ?, interroge le jeune homme
– Non, ni moi. On partage nos désirs sur ce même compte.

Le jeune homme comprend désormais mieux la situation. Victoria décide alors de s’immiscer dans la conversation.
– Bonsoir, je vois qu’on parle de moi ! C’est Victoria.
– Bonsoir, oui il semble que d’après votre compagnon je vous ai mise dans tous vos états l’autre soir …
– Oui j’étais très très très excitée !!
– Et il a envie qu’en l’attendant je recommence à vous exciter…
– Il aime ça me retrouver brûlante de désir, répond Victoria, se rappelant le jour où il l’a retrouvé se caressant alors qu’elle observait le couple de l’immeuble d’en face faire l’amour (1).
– Et vous ? Vous aimez ?
– Oui j’aime le voir me désirer ainsi
– Vous êtes chez vous ? Assise ?
– Oui je suis chez moi, assise devant mon ordinateur

Le jeune homme cherche tout de suite à engager une discussion pour l’exciter.
– Asseyez-vous sur le bord de la chaise et serrez vos cuisses doucement…

Elle s’exécute alors sentant déjà l’excitation monter.
– Frotter vos cuisses l’une contre l’autre… Sentez vos petites lèvres intimes se gonfler de désir. Vous ne devez pas vous caresser avant que je ne vous l’autorise.
– C’est tellement tentant pourtant, répond Victoria
– Justement laissez monter en vous le désir. Comment êtes-vous habillée ?

Alors que Paul attend d’être reçu par son client, il suit la conversation et intervient :
– Ça m’excite !
– Et Victoria ?, interroge le jeune homme

Victoria prend d’autant plus de plaisir qu’elle sait que Paul suit les échanges. Elle répond alors :
– Je suis en petite culotte et débardeur moulant. Et je suis aussi très excitée !
– Nous sommes deux à être excités, confirme Paul
– Je sens la chaleur monter en moi, répond Victoria
– Caresse tes seins à travers le débardeur, reprend le jeune homme
– Hummm ! Mes tétons sont déjà durs de plaisir
– Pince tes tétons à travers le débardeur
– Mmmmh ! C’est bon, ma culotte est toute mouillée
– Relève ton débardeur et lèche ton index de façon suggestive en nous imaginant ton homme et moi devant toi, nos queues durcissant..
– J’ai envie de me caresser, répond Paul
– Je les veux en bouche toutes les deux, répond Victoria
– Pas encore, laisse encore le désir monter. Enduis ton index de ta salive et passe le sur tes tétons. Dis à Paul que tu as envie qu’il les lèche…
– Paul, j’ai envie que tu me lèches les tétons, que tu les mordilles. Tu sais que ça m’excite !
– Maintenant, écarte tes cuisses et pose la paume de ta main contre ton sexe à travers ta petite culotte, ordonne le jeune homme. Tu sens l’humidité de ton sexe ?
– Oui il est chaud bouillant, humide et excité. Je ne vais pas tarder à jouir à ce rythme-là !

Paul vient de sortir de son rendez-vous. Il reprend la route et tout en conduisant revient dans la conversation :
– Dans 15 minutes je suis là. Je vais te prendre sur le bureau.
– Quinze minutes à la maintenir dans cet état ?, questionne le jeune homme
– T’inquiète elle peut jouir plusieurs fois, répond Paul
– Alors je fais la faire jouir tout de suite !
– Vas-y ! Elle est à toi !

Le jeune homme s’adresse de nouveau à Victoria :
– Écarte ta petite culotte et pénètre toi
– A vos ordres ! C’est chaud et humide.
– Met toi debout et penche toi en avant. Et maintenant, masturbe toi comme une folle.
– Hmmmm, je bande, répond Paul
– Continue ! Fais toi jouir !
– Oh oui, trop bon, répond Victoria
– Putain je me suis fait flashé, s’exclame Paul alors tout excité et pressé de faire l’amour à sa belle
– Merci c’était trop bon !, lance Victoria après avoir joui à l’attention du jeune homme, puis elle écrit pour Paul un « Viens t’occuper de moi !! »
– Elle en veut encore, reprend le jeune homme
– Je suis insatiable !
– De partout de partout ?
– C’est a dire ?
– Je pourrais exciter une autre partie de ton anatomie en attendant Paul ?
– Je me gare ma belle, intervient Paul
– Oui je jouis de partout !
– Et si tu retires de nouveau ta petite culotte Victoria, pour la glisser partiellement dans ton petit trou.
– Allons-y !, répond t-elle
– Je suis là, écrit Paul, je la regarde mais ne la touche pas.
– Un bout de la culotte doit pendre pour permettre à Paul de la retirer d’un coup sec quand il en aura envie, continue le jeune homme
– Oui
– Bien maintenant tu dois marcher en ondulant des hanches …
– La température recommence à grimper, intervient Victoria
– Il doit être beau ce petit cul, reprend le jeune qui s’imagine la scène
– Serré mais dilaté d’excitation !, décrit Paul
– Maintenant Victoria approche toi de Paul. Met toi à genoux, dos a lui pour qu’il voit tes fesses
– Il voit tout, répond Victoria, mes fesses lui sont offertes
– Met toi à quatre pattes, maintenant !
– J’adore cette position, j’adore qu’il me domine
– Dis lui qu’il peut choisir l’orifice qu’il veut.
– Il n’a pas le choix, c’est mon petit cul qu’il doit prendre !
– Alors dis lui de le prendre…

Paul s’exécute et sodomise sa belle toute dilatée d’excitation.

– Dis lui d’y aller à fond, écrit le jeune homme, plus fort..
– Oui !!!!!!!!!!!!!!!!!!
– Caresse toi le clitoris en même temps
– C’est bon, c’est profond, j’aime ça, répond Victoria, je suis en feu !
– Brûle…toute entière…laisse le plaisir t’envahir encore et encore …Dis à Paul que tu aimes quand il te baise le cul..
– Oui j’aime ça. Etre à sa merci, subir ses coups de reins ! Je vais jouir …
– Laisse toi venir !
– Elle aime ça, Salope !, répond Paul. Il sait que les mots crus excitent souvent Victoria

images (29)

Victoria reprend ses esprits et répond :
– Deux orgasmes en peu de temps ….c’est divin les gars !!
– Je t aime ma belle. Dis merci à jean, répond Paul
– Essoufflés ?, interroge le jeune homme
– Oui un peu
– Je vous laisse tous les deux. Bises et à bientôt j’espère.

Quelques minutes plus tard, Paul et le jeune homme échange de nouveau
– Au fait Paul, Victoria n’a pas dit merci à Jean. Je pense qu’elle mérite une petite fessée
– Une seule ?, taquine Paul
– Une fessée c’est plusieurs pour moi, que ces fesses soient rouges.

Co-écrit par Jean, Priscilla et Vincent

D’autres histoires dans la catégorie Jeux à plusieurs

Rating: 4.8. From 2 votes.
Please wait...

Laisser un commentaire