Journal intime d’une soubrette libertine

Journal intime d’une soubrette libertine

Avec respect, presque avec dévotion, il fit glisser les bas fins le long de mes jambes. Alors, je lui désignai mes pieds d’un geste de reine. Courbé au pied de mon lit, il couvrit la peau satinée de baisers pressés, avec une joie évidente.
La petite soumise d’un soir

La petite soumise d’un soir

« J'imagine que tu as encore faim ? Alors, passe sous la table et viens prendre ton dessert ! » J'ouvre alors mon pantalon et sors mon sexe. Agnès avance doucement sur les genoux et viens se placer entre mes jambes.
La bonne résolution

La bonne résolution

Si je contrôlais encore ma main qui le masturbait, mon bassin et mes fesses semblaient doués de leur propre volonté et ondulaient au rythme de ses doigts. Ma respiration s'accélérait, ...