Moment torride à la Foire de Bordeaux !

La jeune femme sirote son verre sur une terrasse. Il fait terriblement chaud, le soleil est de plomb et il n’y a pas de vent. Quelle idée d’aller sur une foire ce jour là ! Elle se dit qu’elle devrait être au bord de la piscine au lieu de rechercher du mobilier de jardin pour sa résidence secondaire.

Elle sort de ses pensées et aperçoit au loin sur un stand un bel homme. Un beau brun élancé comme elle les aime. En plus il vend du mobilier de jardin … Elle va aller faire un petit tour sur son stand ! Il est élégant dans sa chemise cintrée aux manches retroussées. Ce qui la fait craquer chez un homme, ce sont les avant-bras. Elle les aiment un peu musclés, un peu poilus, avec les veines un peu apparentes. Cette partie du corps donne un aperçu de la puissance d’un homme.

Elle finit son verre en le regardant discrètement puis elle se décide à se lever pour aller voir ses produits. Dans sa petite robe sexy, elle approche pas à pas avec sensualité. Le vendeur est occupé avec d’autres clients, il ne la voit pas tout de suite. Finalement, après quelques brefs renseignements, ils partent et il tourne son regard vers la jeune femme, subjugué par sa beauté. Il fait tellement chaud que la foire est déserte, peu de visiteurs. Cette belle jeune femme met un peu de piment dans sa journée … et il ne sait pas tout encore !

Elle fait le tour du stand et s’aperçoit vite que le vendeur l’intéresse plus que le mobilier de jardin … Cette jeune libertine n’a pas froid aux yeux, elle est gourmande et elle veut croquer ce vendeur pour son goûter ! Le stand est un peu isolé, au bout d’une allée. Au fond, une jolie tonnelle à moitié fermée fournie un peu d’ombre. Mmmmh il y a moyen de tenter quelque chose, se dit-elle …

Sous cette tonnelle, il y a des transats au design plutôt sympa. Elle s’installe sur l’un d’eux, regarde l’étiquette pour faire comme si elle s’intéressait au produit et attirer ainsi le vendeur. elle fait la mou pour montrer que son test n’est pas concluant. C’est alors que le vendeur s’approche timidement, charmé par cette belle jeune femme. Il lui lance un grand bonjour auquel elle ne répond que par un sourire coquin.

Elle critique les bains de soleil en disant qu’ils ne sont pas confortables, ils sont trop durs pour bronzer toute une après midi. Elle invite le vendeur à tester son produit à son tour. Sans réfléchir, le vendeur s’exécute et s’allonge dans le bain de soleil. Après un bref coup d’œil, voyant qu’il n’y a personne dans les parages, la jeune femme s’installe à califourchon sur le vendeur. Celui ci n’ose plus bouger, intimidé, excité, … il ne sait même plus quelles sensations parcourent son corps. Il se met immédiatement à bander ça c’est sûr, comment résister à cette jeune femme après tout ?

Sa femme doit bientôt arriver. Que penserait-elle de le voir en train de faire des coquineries au lieu de vendre ? Elle ragera, il en est certain. Ils ont beau être un couple libertin, les parties de jambes en l’air ne sont pas prioritaires sur les heures de travail. Il tente de tendre une main vers la jeune femme, pour la repousser doucement et essayer de se relever. Mais celle-ci lui repose le bras sur l’accoudoir du transat. C’est une dominatrice et pour dire vrai il n’avait pas trop envie de se libérer de l’emprise de cette jolie demoiselle.

Elle va directement à l’essentiel : elle ouvre sa braguette et commence à le masturber sauvagement. Puis elle se recule pour pouvoir le prendre en bouche, quelques va-et-vient pour faire monter encore l’excitation rien de plus. Ensuite, elle déboutonne sa chemise et caresse son torse. En même temps, elle le regarde droit dans les yeux, lui montre qu’il est à elle à cet instant, que c’est elle qui décide de la suite …

Elle s’allonge sur lui et ondule de tout son corps. Elle frotte sa cuisse contre son membre bien dur, laisse échapper un souffle d’excitation et des murmures à ses oreilles, puis l’embrasse fougueusement. Leurs langues chaudes se rencontrent, elle lui mordille la lèvre … Il aimerait mettre ses mains sur ce corps mais elle en a décidé autrement. Il s’abandonne sous ce corps sensuel et se laisse parcourir des vibrations du plaisir.

Elle n’a pas de culotte bien sûr sous sa robe. Alors elle se redresse, prend son sexe bandé d’une main et s’empale immédiatement sur celui-ci. Elle commence une chevauchée fougueuse, l’excitation est à son comble. Elle aime dominer les hommes mais on ne dirait pas comme ça quand on l’a voit au quotidien avec son petit air timide de sainte nitouche !

Le vendeur sent des spasmes le parcourir, l’excitation monte encore et encore ! Elle n’a pas le temps de jouir avant qu’il explose dans un orgasme intense. Tant pis, elle se lève, attrape son sac à main et s’en va aussi vite qu’elle est arrivée. Avant de quitter le stand, elle se retourne et lui lance : « La Foire dure encore quelques jours, peut être que je reviendrais vous rendre visite … »

Ecrit par Priscilla

Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

This article has 1 comment

  1. gemssa Reply

    Si toutes les acheteuses pouvaient être de plaisir comme ici…
    je crois que je vais me lancer dans la literie.

Laisser un commentaire