La Sexy Valentine

Il est 10h, je me réveille dans la chambre d’ami de mon meilleur copain encore fatigué de la soirée de la veille. Les rayons du soleil éclairent l’ensemble de la pièce et le réveil fut inévitable. Je me lève pour m’habiller puis je décide de sortir de la chambre pour voir si mon pote est debout. Je vais jeter un coup d’œil dans sa chambre : il dort bien profondément.Je referme la porte en faisant attention de ne pas faire de bruit puis je retourne dans la chambre en attendant qu’il se lève. Mais juste après avoir relâché la poignée j’entends la porte d’à coté s’ouvrir. C’était sa sœur, la sexy Valentine, qui venait de se réveiller visiblement, elle aussi, encore fatiguée par sa soirée de la veille.

Valentine a 16 ans, les cheveux mi-longs blonds, une silhouette fine d’environ 1m65. Elle portait un long t-shirt blanc laissant apercevoir une petite culotte rouge et de jolies jambes. Elle ne porte apparemment pas de soutien-gorge ce qui permet de voir sa superbe poitrine. Nous sommes tous les deux assez gênés. Je vais aussitôt vers elle pour lui faire la bise quand une puissante érection survient. J’essaye maladroitement de la cacher et j’entame une discussion :
– Alors qu’est-ce que tu fais debout à cette heure?
– Bah je n’arrivais pas à dormir. Et puis j’ai entendu du bruit, je croyais que c’était Robin mais non.
– Moi j’avais oublié de fermer le velux du coup le soleil m’a arraché les yeux.

Valentine laisse échapper un petit rire et me propose de descendre au salon. Je la suis en ne pouvant m’empêcher de fixer ses fesses du regard. Elle s’allonge dans le canapé pendant que je me pose dans le sofa en face. Cette place me donne le privilège de pouvoir apercevoir son entre-jambes. Je me demande si elle ne fait pas exprès d’écarter autant les jambes pour m’exciter encore plus que je ne l’étais.
Elle allume la télé et commence à zapper sur toute les chaînes du câble pour laisser finalement une chaîne de musique avec les meilleurs tubes du moment.

Mais la télé n’attirait absolument pas mon attention et je soupçonne Valentine de l’avoir remarquée assez rapidement. Soudain elle se lève et me dit:
– J’ai trop froid je vais chercher ma couette et un bon café. Tu veux quelque chose ?
– Ouais je veux bien un café s’il te plaît.
– Ça marche tu veux du sucre ou pas ?
– Un sucre, merci Valentine.

J’ai alors pensé que mes regards l’avaient gênés et que le froid ne fut qu’un prétexte pour cacher son magnifique corps. Valentine revint cinq minutes plus tard au salon avec sa couette et les cafés qu’elle déposa sur la table basse. Puis à ma grande surprise, elle vient se coller contre moi avec sa couette en me disant:
– Tu dois avoir froid aussi je vais te passer un bout de ma couette.
– Merci c’est sympa
– Tu peux juste prendre les cafés s’te plaît.

Je m’exécute pendant que mon excitation ne faisait que grandir. Après avoir fini notre boisson chaude, Valentine laisse tomber sa tête sur mon épaule puis approche ses lèvres des miennes. A ce moment je ne sais pas pourquoi mais je l’interromps :
– Hey qu’est ce que tu fais ?
– Bah je sais pas depuis tout à l’heure tu n’arrêtes pas de me regarder.
– Ah! Mais tu es la sœur de mon meilleur pote, tu vois ça le fait pas trop.
– Et alors de toute façon il dort et à mon avis il est pas prêt de se lever. Et puis je fais ce que je veux.
– En plus t’es un peu jeune j’ai quand même trois ans de plus que toi. Ce qui n’enlève rien au fait que tu sois vraiment jolie. Mais dis moi tu te balades souvent dans cette tenue chez toi?
– Non c’est juste que là mes parents ne sont pas là. Et puis je ne savais pas que tu dormais là mais bon ça n’a pas l’air de te déplaire.
– Tu es sûre que ton frère ne va pas se réveiller? J’ai vraiment pas envie qu’il nous voit.
– Bah normalement il se réveille assez tard les lendemains de soirée mais si tu veux on va dans ma chambre.
– Oui c’est mieux, je vais aux toilettes j’arrive.

Je vais donc me vider dans les toilettes du bas laissant Valentine monter dans sa chambre avec la couette sur les épaules. Je n’en revenais toujours pas. D’habitude plutôt sage et timide, je découvre une autre Valentine qui d’ailleurs me plaît d’avantage que l’ancienne.

Après avoir fini mon affaire, je me dépêche d’aller retrouver Valentine dans sa chambre. En entrant je découvre une chambre de jeune fille avec du rose et des peluches partout. Elle referme la porte derrière moi et la verrouille histoire de ne pas être dérangés. Je commence alors à l’embrasser et je l’allonge sur le lit afin de continuer ce que j’avais entrepris. J’enlève mes vêtements pendant que Valentine enlève le peu de tissu qu’il lui restait. Elle commence par ôter son tee-shirt laissant apparaître une jolie petite poitrine bien ronde.

Je prend ça comme un appel et je m’empresse de lui tripoter les seins tout en mordillant le bout de ses tétons. Cela a pour effet de laisser une vague de frissons parcourir son corps. Il ne lui restait plus que sa culotte et je pourrais découvrir son jardin secret. Je continuais à lécher son corps en descendant jusqu’à son entrejambe. Je commençais par lécher sa vulve à travers le tissu puis je l’ai libéré de cette culotte qui étais déjà bien mouillée.

Une petite chatte entièrement rasée est alors apparue et je ne pus m’empêcher d’entamer un cunnilingus. Les premiers gémissements se laissent alors entendre tout en restant discrets car la chambre de Nico était juste derrière le mur. Les mouvements de ma langue sur son clitoris s’accélèrent. Valentine se tord de plaisir et se touche les seins pour accentuer son bonheur. Le bout de ma langue entre en profondeur dans son vagin me permettant de goûter à sa cyprine.

Après quelques minutes de léchouilles, elle me fait comprendre qu’elle veux que je la doigte. Je commence alors par rentrer un doigt tout en continuant à lécher son petit clito. Les gémissements se font de plus en plus entendre, je rentre ensuite deux doigts qui ressortent de plus en plus mouillés. Je me rapproche ensuite de sa bouche pour l’embrasser longuement avant de m’allonger sur le lit pour que Valentine puisse s’occuper de ma verge. Ses jolies mains se posent sur mon sexe et elle entame une fellation. Je sens sa langue se poser sur mon gland puis elle prend mon sexe en bouche pendant de longues minutes. Je n’ai jamais ressenti autant de plaisir. Serait-ce l’excitation du fait que ce soit la sœur de mon meilleur pote ? Une sorte d’interdit de toucher ? Ou alors du fait qu’il soit juste à coté et qu’on puisse se faire surprendre ? Je ne sais pas en tout cas il ne fallait pas qu’elle me suce plus longtemps sinon j’allais exploser dans sa bouche.

Andromaque Sexy ValentineJe commence à me relever pour la prendre en levrette mais elle avait apparemment une autre idée en tête. Elle me rallongea sur le lit et se mit à califourchon sur ma verge dressée. Elle voulait contrôler nos ébats. Elle prend ma verge en main et dirige mon gland vers sa fente. J’allais entrer dans son intimité d’une seconde à l’autre et cela m’excitait de plus en plus. Valentine poussa un long gémissement lors de la pénétration et elle commença les va-et-vient. C’est elle qui décidait de la cadence et elle n’était pas en reste. Elle mouillait de plus en plus au fur et à mesure que les va-et-vient s’accéléraient. Je la voyais se retenir de laisser s’exprimer sa jouissance qui d’ordinaire aurait éclatée depuis longtemps.

Valentine ne ralentissait pas le rythme et des petits cris ne purent être retenus. Je tenais ses seins en main pour accentuer le plaisir. Mes doigts pinçaient ses petits tétons. Je sentais que je n’allais plus tenir longtemps tant Valentine accélérait. Ses cris devenaient de plus en plus accentués et son frère n’allait pas rester endormi encore bien longtemps. Je pris Valentine par la taille et la bascula sur le coté pour ne pas laisser ma semence dans son vagin. Elle reprit mon sexe en main prêt à exploser d’une seconde à l’autre. J’étais à genoux sur le lit devant son corps allongé et elle me masturba.

Quelques secondes plus tard, je déversais mon jus sur ses seins en prenant soin de ne pas en mettre sur la couette. Puis, je me suis rallongé à coté d’elle pour l’embrasser quand la porte de la chambre d’à coté s’ouvrit. Merde Nico était debout et il allait sûrement venir voir si sa sœur était réveillée.
Aussitôt Valentine me chuchota rapidement à l’oreille :
– Vite met toi sous le lit
– Ok mais tu vas lui dire quoi, mon sac et mon cuir sont en bas.
– T’inquiète mais dépêche toi, va sous le lit.

Je m’exécute et je vois Valentine prendre un mouchoir sur le bureau sûrement pour essuyer ses seins puis elle va discrètement déverrouiller la porte avant de se remettre sous la couette. Il était moins une, Nico entra dans la chambre. Valentine fit semblant de se réveiller et il dit:
– Salut p’tite sœur bien dormi ? Dit-moi c’est toi qui faisait tout ce boucant là ?
– Non je dormais je viens de me réveiller.
– Mathieu est parti ?
– Ouais je crois j’ai entendu du bruit vers 10h je pense que c’était lui.
– Ok bon bah je descends au salon mater un peu la télé.
– Heu … ouais bah … tu … tu devrais prendre une douche ça sens l’alcool d’ici.
– Sérieux ? Putain quel con! Bon bah je te laisse je vais me doucher

Nico referma la porte et Valentine attendit que l’eau de la douche commence à couler pour me faire signe de sortir. Je m’habille rapidement et Valentine me fait descendre au salon en vitesse pour reprendre mes affaires. Elle ne s’était même pas rhabillée pour m’accompagner jusqu’à la porte. Je pris mes affaires, mis mon blouson. J’étais prêt à partir. Je pris Valentine dans mes bras pour lui voler un dernier baiser et je dit :
– Merci ma puce c’était merveilleux et pas un mot à ton frère hein?
– T’inquiètes pas. Tu as mon numéro normalement ? On se refera ça si tu veux.
– Avec plaisir! Allez à la prochaine et vas te couvrir tu vas attraper la crève »

Sur ses mots nos deux visages souriants se séparèrent. Pendant des jours je ne pensais qu’à elle et à notre prochaine fois. C’était de loin ma meilleure expérience sexuelle et je voulais aller plus loin avec elle …

Ecrit par Anthony V.

Rating: 1.5. From 3 votes.
Please wait...

Laisser un commentaire